Événement

Forum pédagogique 2022 du Pôle hainuyer

Le 21 avril 2022
Site du Grand-Hornu Rue Sainte-Louise, 82 7301 Hornu – Belgique
Organisé par Pôle hainuyer

« Écrire et réussir : pas seulement une question d’orthographe. »

On s’accorde sur l’importance de la maitrise de la langue comme facteur de réussite dans le supérieur. Encore faut-il s’entendre sur ce que signifie écrire ou maitriser la langue écrite ?

S’agit-il uniquement de maitriser une norme orthographique complexe et héritée du passé ? L’orthographe n’est toutefois pas la langue mais juste le code permettant de la retranscrire.

S’agit-il de maitriser plus en profondeur d’autres dimensions transversales de la langue écrite (vocabulaire, syntaxe, cohérence…) ?  La maitrise des codes linguistiques ne garantit toutefois pas celle de l’écriture de formes d’écrits spécifiques.

S’agit-il de maitriser certaines compétences langagières spécifiques à l’enseignement supérieur ?  Notamment celles d’acquérir la pratique de formes d’écrits « académiques (TFE, mémoire…) ou propres à la discipline (mathématiques, sciences…) ou à la profession ?

Si pour les enseignants spécialistes de la discipline, ces normes et pratiques sont peu parce qu’allant de soi, il y a lieu sans doute de les explorer, de les expliciter afin de mieux interrogées penser leur acquisition par les étudiants. Tel est l’objectif de cinquième Forum pédagogique du Pôle hainuyer.

La journée débutera par la présentation du spectacle « La Convivialité » ou « La faute de l’orthographe » (par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron). Celle-ci sera suivie d’un débat. Une intervention plénière ainsi que des ateliers de partage d’expériences viendront également alimenter les réflexions autour de ces questions.

 

Numéro de l’atelier Intervenants Thématique Programme Durée Nombre de places
Atelier n°1 Bénédicte Schrobiltgen (Haute Ecole Léonard de Vinci)

Marielle Crahay (Haute Ecole Léonard de Vinci)

 

Et si c‘était une question de mutualisation des expériences d’enseignants ? Cet atelier se fonde sur une analyse de cas choisie par les participants, en lien avec la question de la maitrise de la langue et la réussite (méthode du conseil collégial). A partir de ce cas, les participants, par exploration, problématisation et partage de pratiques, contribuent à faire émerger ensemble une méthodologie pour le prendre en charge.

 

1h30 Maximum 15
Atelier n°2 Stéphanie BRIDOUX (UMONS)

 

Marie-Christine POLLET (ULB)

 

Et si c’était une question d’apprentissage contextualisé des écrits de savoirs dans l’enseignement supérieur ? Regards croisés d’une mathématicienne et d’une didacticienne du français sur des écrits de savoirs : exemples venus du terrain

 

1h Maximum 20
Atelier n°3 Marie WIBRIN (HEPH-Condorcet)

 

Caroline SCHEEPERS (Université de Saint-Louis)

 

Et si on envisageait les pratiques d’écriture dans l’enseignement supérieur comme des alliées à la construction de la pensée plutôt que comme des entraves à la réussite ? Présentation de 5 ou 6 axiomes fondamentaux permettant de cerner le sujet : récolte des représentations des participants à l’atelier à propos de ces axiomes, présentation d’éléments théoriques, de pistes didactiques et d’objets concrets (consignes, verbatims, productions d’étudiants…) permettant de rattacher ces axiomes tant à leurs fondements théoriques qu’à leur mise en pratique dans l’enseignement supérieur. 1h Maximum 15
Atelier n°4 Elisabeth Castadot (Umons)

Catherine Gravet (Umons)

Et si c’était une question de … modèle ? Exploitation du modèle de l’éditorial de presse, pour construire la pratique d’écriture des étudiants

 

1h 25 personnes
Atelier n°5 Guillaume FRANCOIS (HEH)

Marie Ganzitti (HEH)

Et si c’était une question de d’évaluation ?
Comment la maitrise de la langue s’immisce dans nos pratiques évaluatives.
L’évaluation s’effectue souvent par le biais de productions écrites (et/ou orales). Souvent, l’aspect purement rédactionnel n’est pas envisagé comme élément de l’évaluation en tant que telle. Pourtant, la qualité rédactionnelle influe de manière plus ou moins conscient sur la note attribuée.

Faut-il évaluer spécifiquement la langue ? Si oui, comment ? Par quels moyens préparer à l’évaluation ?

Avec quels outils lorsqu’on n’est pas spécialiste ?

 

1h
Atelier n°6 Marie-Eve DAMAR (ULB)

Charline LEQUEU (HEPH-Condorcet)

 

Et si c’était une question de représentation de la « faute » de français ?

 

Tout le monde fait des fautes de français ! Et pourtant beaucoup jugent ceux qui en font. Dans cet atelier, nous réfléchirons ensemble sur la manière dont nous envisageons la correction linguistique, à partir d’exemples concrets d’énoncés que vous jugerez acceptables ou non. Parfois la norme est instable et on a l’impression que la faute n’en est pas une, ou on voit une faute où il n’y en a pas.

Rejoignez-nous pour mettre à l’épreuve vos croyances et repenser peut-être votre rapport à la norme linguistique du français !

Nous présenterons aussi deux ressources numériques pour l’enseignement-apprentissage des aspects formels de la langue : le projet Voltaire et le MOOC Fautomaton.

 

1h30 Libre
Atelier n°7 BUSIAU CECILE

Maître-Assistante en psychopédagogie

Présidente de la ChESI

Coordinatrice inclusion et référente PAI-HEH

 

SARAH MONCHAUX

Coordinatrice de la ChESI

 

Rebecca BRICQ  – Les Cèdres – Rebecca.BRICQ@umons.ac.be

Mélanie PICARD – Les Cèdres –  Melanie.PICARD@umons.ac.be

 

Et si c’était une question de compensation rendue possible grâce à des logiciels d’aide à la lecture et l’écriture ?

 

Les difficultés de maîtrise de la langue écrite sont bien installées pour une partie des étudiants dans l’Enseignement Supérieur notamment dans plusieurs réalités de situations de handicap comme les troubles de l’apprentissage, de l’attention, les difficultés visuelles, par exemple.

Lorsque celles-ci ne pourront s’améliorer sans être compensées, des outils spécifiques existent ainsi que l’établissement d’aménagements raisonnables transcrits dans des Plans d’Accompagnement Individualisés au regard du décret Enseignement Supérieur inclusif de 2014.

Les logiciels d’aide à la lecture et l’écriture peuvent alors être utilisés dans une perspective de Conception Universelle de l’Apprentissage, visant plus d’inclusion.

 

1h Libre

 

 

 

Quand ?

Jeudi 21 avril 2022 de 8h30 à 16h30

 

Où ?

Site du Grand-Hornu
Rue Sainte-Louise, 82
7301 Hornu – Belgique

 

Programme

  • Spectacle : « La Convivialité »
  • Séance plénière
  • Ateliers & partage d’expériences

 

Informations et inscriptions

Envie de participer à cette cinquième édition du forum pédagogique du Pôle hainuyer ?

La participation est gratuite mais l’inscription est obligatoire.

Cliquez ici pour vous inscrire.

 

Ambre AHMED AMMAR
Coordinatrice – Cellule administrative du Pôle hainuyer

Tél. : 065.37.34.34

E-mail : ambre.ahmedammar@polehainuyer.test